quand les seniors réapprennent a conduire

quand les seniors réapprennent a conduire

Sécurité routière. Près de Rouen, les seniors revoient le code de la route

L’Amicale des anciens de Belbeuf (près de Rouen) a organisé une séance sur la Sécurité routière avec l’intervention de la Prévention routière. Précisions.

Il y a 1 jour  par  Florian Gambin repris par Maitre B Dravet avocat au barreau de toulon

L’Amicale des anciens de Belbeuf (Seine-Maritime) en dépit du faible nombre de participants (26 sur 150 adhérents) a proposé récemment une session sur la sécurité routière. « Avec 150 adhérents, ce n’est pas normal que l’on se retrouve à 26, mais bon, les gens doivent tous savoir », témoigne un membre du bureau.

Une mise à niveau nécessaire

Lors de cette session, certains membres du public ont découvert l’existence de nouveaux panneaux, qui n’existaient pas du temps où ils ont eu même passé leur Code de la route: « La plupart d’entre nous avons passé le code avec l’animateur et non avec l’écran », souligne l’une des participantes. Cependant, de manière à ne pas stigmatiser le public senior, l’animateur assure qu’avec ce genre de session « tout le monde en tire profit ».  Statistiques à l’appui, il a démontré que si les seniors sont impliqués dans des accidents avec une vitesse « trop basse », en revanche, ils ne sont que très peu à être concernés dans des accidents dit « graves. »

En plus de la découvert de nouveaux panneaux, une mise au point a également été faite en ce qui concerne les piétons: « Une grande majorité des personnes présentes font de la randonnée, il est essentiel de revoir certaines règles dites basiques lorsque l’on marche sur la chaussée, comme le fait de marcher face aux voitures. »

Une prise de conscience plus générale

Pour l’Amicale des anciens, comme la Prévention routière, ce genre d’atelier est indispensable, pas seulement pour un public senior, mais aussi pour tous les automobilistes: « Dans la majorité des cas, on passe l’examen aux alentours de la vingtaine, puis c’est tout. Alors qu’il y a de nouveaux panneaux, les réflexes des conducteurs changent avec l’âge. Et on prend tous de mauvaises habitudes. »

Discours rejoint par les organisateurs de l’Amicale des anciens: « Cette expérience est à faire et à renouveler. Peut-être en faisant quelque chose de plus ludique, dans le but d’attirer un plus grand nombre de participants. Mais ce qui serait bien, c’est que ce type d’initiative ne soit pas uniquement pris en charge par les associations, mais à des échelons supérieurs de la société ».Il y a 1 jour  par  Florian Gambin + d’articles :76actuSociétéBelbeufNormandie


About Author

Bruno Dravet

Me Bruno Dravet a créé son Cabinet d'Avocat à Toulon (Var) au début des années 80, après des études supérieures à la Faculté de droit d'Aix en Provence. Il est marié et père de famille. Il vit dans le village provençal du Revest-les-Eaux.

Leave a Reply

Rechercher

Archives

Catégories

mars 2020
L M M J V S D
« Fév    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031