communiqué de 50 millions d’automobilistes

communiqué de 50 millions d’automobilistes

Category : Non classé

Les radars ont moins rapporté, certes… Sauf pour l’État !!!

En effet, alors qu’en 2017, 88,7 millions d’euros revenaient au désendettement de l’État, c’est 180,4 millions d’euros qui sont désormais versés à ce titre. Soit une enveloppe qui a grossi de +91,7 millions d’euros !

Pourquoi ? Parce que la part des recettes des radars attribuée au désendettement des finances publiques est passée de 8,8% à… 20,9% !

S’il y a un « perdant » dans cette histoire, ce n’est donc certainement pas l’État. Et si cette part augmente malgré le fameux « manque à gagner », cela se fait forcément au détriment d’autres postes d’affectation…

La qualité de nos infrastructures routières, par exemple !

Saviez-vous que la France vient de chuter de 11 places en un an dans le classement mondial de la qualité des infrastructures ?

Longtemps 1er de ce classement, notre pays a progressivement glissé à la 7ème place pendant quelques années, avant de finalement dégringoler à 18ème place en 2019.

Cette situation est grave pour 2 raisons.

En laissant les infrastructures routières se dégrader progressivement, la France prend le risque d’une dégradation qui obligerait à une réfection totale de la voirie. Or, on estime que la réfection d’une route coûte jusqu’à 7 fois plus cher qu’un entretien régulier.

À ce mauvais calcul économique s’ajoute le manque de sécurité associé à la dégradation du réseau.

Abaisser la limitation de vitesse sur le réseau secondaire pour donner l’impression que l’on se préoccupe de la sécurité des Français n’a aucun sens lorsqu’en parallèle, l’État est dans l’incapacité d’assurer une stabilité du niveau de sécurité de nos routes…

Que ce soit sur l’argent des radars ou sur les infrastructures routières, une telle hypocrisie n’est pas acceptable et les automobilistes ont toutes les raisons de s’en indigner.

/


About Author

Bruno Dravet

Me Bruno Dravet a créé son Cabinet d'Avocat à Toulon (Var) au début des années 80, après des études supérieures à la Faculté de droit d'Aix en Provence. Il est marié et père de famille. Il vit dans le village provençal du Revest-les-Eaux.

Leave a Reply

Rechercher

Archives

Catégories

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031