#Deux ans fermes pour une cea avec accident mortel

#Deux ans fermes pour une cea avec accident mortel

/

Var: Alcoolisé et en excès de vitesse, un garagiste condamné pour avoir provoqué un accident mortel

Un homme de 33 ans était jugé par le tribunal de Draguignan (Var) près d’un an après un accident mortel, survenu sur la RDN7. Le prévenu roulait sous l’emprise de l’alcool, à une vitesse excessive et sans assurance. Il a écopé de quatre ans de prison dont deux avec sursis.

Le prévenu roulait sous l’emprise de l’alcool, à une vitesse excessive et sans assurance.
Le prévenu roulait sous l’emprise de l’alcool, à une vitesse excessive et sans assurance. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

Un homme de 33 ans comparaissait devant le tribunal de Draguignan (Var) mardi 17 mars. Une audience particulière en pleine épidémie, où les prévenus assistaient à leur procès en visioconférence, depuis leur lieu de détention.

Le trentenaire, ancien garagiste, était jugé pour un accident de la route survenu le 28 avril 2019, rappelle Var Matin. Une personne avait perdu la vie sur la RDN7, entre Pourrières et Saint-Maximin.

Les circonstances de l’accident détaillées

Un expert en accidentologie a indiqué que le prévenu avait pris un virage à gauche, à une vitesse de 120 km/h. Le conducteur avait alors mis un gros coup de volant à gauche, pour éviter de percuter la glissière de sécurité. Il s’était alors retrouvé au milieu de la route, alors qu’un véhicule arrivait en face…

Le choc a été violent et le conducteur d’un utilitaire, qui roulait lui à une vitesse estimée à 80 km/h, est mort sur le coup. Le prévenu était sorti indemne de la collision mais il tenait, selon des automobilistes arrêtés pour porter secours, des propos incohérents, relate le quotidien régional.

1,57 g d’alcool dans le sang

Un test d’alcoolémie a en effet révélé qu’il conduisait avec 1,57 g/l de sang. Son véhicule n’était par ailleurs pas assuré, mais l’homme n’a aucun souvenir des faits.

Le garagiste a expliqué à l’audience qu’il était bouleversé par le décès de la victime, un homme âgé de 62 ans, rapporte Var Matin. Le tribunal a suivi la majorité des réquisitions et condamné le prévenu à quatre ans de prison, dont deux avec sursis et mise à l’épreuve, ainsi que 1 000 € d’amende pour le défaut d’assurance et 400 € pour la vitesse excessive. L’homme voit également son permis annulé et pourra le repasser dans 18 mois. Il a été maintenu en détentionJ
A


About Author

Bruno Dravet

Me Bruno Dravet a créé son Cabinet d'Avocat à Toulon (Var) au début des années 80, après des études supérieures à la Faculté de droit d'Aix en Provence. Il est marié et père de famille. Il vit dans le village provençal du Revest-les-Eaux.

Leave a Reply

Rechercher

Archives

Catégories

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031